Tournoi de la Choune 2018

Samedi, c’était le Tournoi de nos amis Templiers : le glorieux Tournoi de la Choune. Et tout d’abord, s’agissant de ce tournoi, il convient de s’arrêter sur son nom. Pourquoi le tournoi « de la choune »? Pour le tournoi de Dieppe ou le tournoi des VI Nations, la logique de la dénomination est transparente. Pour celui organisé par les templiers, une brève analyse lexicographique s’impose (n’est-ce pas?).
Disons le tout net, le choix du mot (valide au Weinstein mais invalide au Scrabble) n’a certainement pas pu être guidé par une référence vulgaire à l’intimité féminine. Nos amis des templiers sont d’une classe et d’un tel niveau d’élévation de l’esprit qu’une idée pareille semble totalement absconse (et ce ne sont pas les chansons improvisées légégères mentionnant une légendaire Margot qui peuvent prouver le contraire (poil au Gégère)).

Après avoir écarté les autres hypothèses, l’évidence surgit : il s’agit d’une référence à l’expression « avoir de la choune », « être chounard », c’est-à-dire « avoir de la chance ». Et l’idée est bien trouvée car ceux qui ont participé à ce beau tournoi savent que c’est une chance !

Effectivement, disons le tout de suite, l’organisation fut magnifique, et l’on peut déjà remercier tout ceux qui ont contribué à cette belle journée de rugby et d’amitié.

Côté P’tits Gris, la date avait été cochée de longue date dans le calendrier, et malgré les autres évènements rugbystiques déjà programmés, nous avions à cœur de bien figurer ce jour là.

Le contrat fut rempli avec 13 joueurs présents : La Guez, Vérone, Raph, le Chôve, Philou et Edou devant, Jérem, Peyo, Karim, Paysan, Bébel, Anthony et 42 derrière. Et encore, il faut aussi compter avec les copains (parfois blessés) venus encourager… Merci Léo, Salem, Zyké, Fabien et les autres…

Cette mobilisation fut pour les P’tits Gris la première victoire de la journée. Côté sportif, le jeu se déroulait à 8 contre 8, sur demi terrain. Et toutes les équipes (rencontrées dans cet ordre : Les Templiers, Les consuls (Lisses), Villecresnes, Les Grands Moisis, Melun) composaient une poule unique d’où seraient tirés les match de classement, les 2 premiers de la poule s’affrontant en finale.

Tous les matchs furent accrochés, le beau soleil était bien agréable, mais soumettaient les organismes à de rudes efforts, rendant une hydratation appropriée plus que nécessaire.

Le matin, les P’tits Gris remportèrent la victoire face aux Templiers en ouverture du tournoi.
Les consuls de Lisses se dressèrent alors devant les gastéropodes pour le deuxième match. Les consuls physiquement supérieurs faisaient parler leur pointe de vitesse et menaient 8 à 3 à la mi-match (avec le système des bonus). Mais les tourno-ozophoriciens ne lâchaient pas et jetaient toutes leurs forces dans la bataille. Lisses, très bon défensivement, très présent dans les rucks, repoussait sans trop de mal nos assauts. Finalement les P’tits Gris parvenaient tout de même à entrer deux fois dans l’en-but. La première fois le ballon était relâché. Mais la deuxième, au bout d’un temps de jeu de 2 minutes 30, sur la sirène, était la bonne, l’essai à 4 points étant validé. Défaite frustrante, 8-7 pour les consuls, donc. Il faudrait tout gagner ensuire pour espérer revoir les lissois en finale.

Ce fut chose faite avec Villecresnes avant midi, puis au retour d’une belle pause déjeuner contre Noisy puis Melun. Le soleil continuait à briller, les corps commençaient à fatiguer…

Restaient l’envie, et la motivation toute trouvée d’une revanche à prendre en finale. Le match fut plus engagé que le matin et les Lissois, toujours aussi fringants et véloces, marquèrent rapidement sur un cad-déb le long de la touche et une course de trente mètres. Lisses menait déjà 4 genoux à 0. Mais les P’tits Gris, fidèles à leur habitude, serraient les dents. Dominateurs en touche, ils auraient pu marquer sur la dernière action de la première mi-temps, mais l’arbitre siffla un peu vite (merci au passage aux deux directeurs de jeu pour la qualité de leur arbitrage). Las, ils continuèrent à pousser en seconde période jusqu’à être récompensés par un essai à trois points suite à une course échevelée derrière un ballon tapé bien haut… Toujours derrière au score, un côté fermé voyait Paysan échouer quasiment sur le poteau de coin, poussé par la défense de Lisses revenue du diable Vauvert. L’arbitre sifflait la fin du match sur cette action. 1 essai partout, mais 4-3 au tableau d’affichage…

Les consuls remportaient donc le tournoi mais les P’tits Gris pouvaient se consoler avec de nombreuses satisfactions : la résistance face à cette belle équipe de Lisses fut plus que méritoire, la forte cohésion des P’tits Gris a fait plaisir à voir, et l’accueil formidable des templiers nous a ravi jusqu’au soir!

Bref, une belle journée rugbystique, avec un format de tournoi et des matchs bien adapté ! Encore merci à tous, bise aux templiers, bon rétablissement aux éclopés !

2 réflexions au sujet de « Tournoi de la Choune 2018 »

  • 3 juin 2018 à 17:29
    Permalink

    Merci pour ce beau plaidoyer à notre tournoi.
    Nous vous attendons la saison prochaine.
    Bises aux petits gris
    Manu

    Répondre
  • 4 juin 2018 à 08:05
    Permalink

    Vous auriez gagné le tournoi si votre feu-follet aux jambes de feu avait fait l’effort de vous accompagner. Où étais tu donc . . . Gourmette ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *