Match contre Melun

Un froid sec et piquant attendait les nombreux joueurs à avoir fait le déplacement en terre Melunaise ce vendredi 1er Décembre.
Nous étions tout de même 20 à se réchauffer autour de l’unique radiateur que comptait le vestiaire des locaux avant de prendre la direction de la pelouse. La Tchatche, avait quand a lui une idée spéciale du partage car il avait étalé tout son linge sur le dit radiateur afin de ne pas attraper froid à son petit fessier rembourré….
en parlant de se chauffer, on a commencé direct dans le vestiaire afin d’éviter le claquage de burne en plein froid. l’ami Nono en a profité pour sortir son linge sale et le mettre directement sur lui…vieille technique des anciens qui pensaient que le plaquage allait glisser sur lui comme une anguille…. Bref, on s’est bien chauffé et surtout bien marré avec le chambrage habituel, mais nous nous sommes aussi posé pas mal de questions quand à la composition de l’équipe car il n’y avait que 9 avants disponibles….
Direction le terrain afin de bien sentir le froid qui te pénètre jusque dans l’intérieur de tes OS…tant pis, quand faut y aller, on ne regarde pas à la souffrance.
Prêt à en découdre, on se retrouve tous au milieu pour la photo et pour le Haka des P’Tits Gris en l’honneur ce soir là de notre pote et ami ARNAUD ALLOUCHE, à qui nous voulions montrer toute notre amitié et notre solidarité dans le combat qu’il mène seul de l’autre coté de l’atlantique!!!
ON EST AVEC TOI POTO….

Léo engage magistralement bien et l’ami Nos récupère une balle cafouillée par les vauriens d’en face, progression de 10 mètres au cul du bel éphèbe avec Juju, Gourmette et Vérone, la balle est sortie par un 42 des grands soirs, pim pam poum et voilà l’ami Bébert qui aplati comme une fleur dans derrière la ligne. bon, ca commence merveilleusement bien.
Melun égalise, mais nous reprenons l’avantage par un éssai magnifique de Bebel qui dépose tout le monde. Melun nous le rend bien et sur une relance magnifique du milieu du terrain, ils aplatissent la gonfle en fin du 1er 1/3 temps.
2éme tiers temps, on repart à l’assaut des ombres sur l’eau….(Indochine) , on marque à nouveau par La Tchatche mais Melun revient à hauteur avec un essai très contesté et contestable car nous étions en plein changement de joueurs (un peu comme au PSG quand ils ne sont pas prêts et que tout le monde veut mettre son grain de sel en pensant que ça va faire avancer le schilmenbrik, le shiliminibric, le chimilibicre, enfin merde vous avez compris quoi….)
Pendant ce temps là, tout le monde s’accorde à dire que le match est de haute volée et que le niveau n’a rien a envier à des équipes de 4éme série. il n’y a pas moins de 17 spectateurs dans les tribunes qui vocifèrent, hurlent et encouragent les deux équipes. on entend quand même très distinctement les chambrage sur la forme ou les formes de certains qui sont sur le terrain , mais ce n’est pas sans déplaire et surtout sans faire marrer les 30 bonhommes qui tentent de se réchauffer…
tout cela nous amène tranquillos vers le 3éme tiers temps, où l’ambiance n’est plus la même car chacune des équipes ne veut rien lâcher et souhaite repartir avec la victoire. le jeu se durcit quelque peu et les empoignades et tirages de maillot commencent à polluer le jeu… en témoigne la belle empoignade de 42 avec le toujours fringant Norbert (entraineur en chef du GTO), qui nous a bien fait rire après coup, mais qui nous a tous mis le cerveau à l’envers avec le retour des vieux démons et surtout des termes entendus il y a bien longtemps….(on discute plus les gars, on mailloche le 1er qui rentre de travers, on cause plus avec la bouche mais plutôt avec les mains, le 1er qui passe on le renvoi chez sa mère avec la couronne et le faire-part qui vont avec, on va pas se faire enculer les mecs, il faut les châtier comme des pucelles ces cons là,….bref, que de mots doux et de termes poétiques du temps jadis où tout était permis sur un terrain !
Mon Dieu que c’était bon d’entendre couiner des deux cotés, quelques rafales partaient de ci, de là mais rien de bien méchants tout restait correct, mais l’arbitre en a décidé autrement et nous a gentiment renvoyé dos à dos au vestiaire afin de prendre une bonne douche chaude.
Une bonne bière et la remise des trophées coté Melun pour Arnaud la couille d’Or et bien sûr, la Brique d’Or pour notre Jonah LOMOU de Vérone et les moufles d’Or pour Frédo petite forêt (excellent en 3éme ligne ce soir).

Une réflexion au sujet de « Match contre Melun »

  • 4 décembre 2017 à 20:55
    Permalink

    Je te remercie d avoir zappé le moment ou je gagne les «Mouffles d or» grandement mérité je l accorde. Je crois que c est le plus belle en avant de ma carrière.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *