P’tits Gris – Blues Brothers Lagny – 6 octobre 2017

Vendredi 6 octobre, au stade de la Verrerie, c’était le premier match de la saison pour les P’tits Gris qui recevaient les Blues Brothers de Lagny, pour les dix ans du Trophée du String !

Mais tandis que la caste dirigeante baveuse avaient préféré les mondanités municipales aux échanges musclés, les petits fours aux caramels, les coupes de champagne aux chandelles, 25 petits gris se présentaient sur le pré, pour un haka véronesque.

Et dès le coup d’envoi, le ballon était récupéré, les libérations propres, la gonfle passait de main en main, l’action se développait vers la droite, et après deux percussions au milieu du terrain, notre ailier filait à dame (1-0).

Le ton était donné mais l’impression trompeuse. L’équipe de Lagny, renforcée, proposait une belle résistance, notamment dans les rucks. Les P’tits Gris doublaient la mise par Vérone, qui marquait en coin, bien lancé après un ruck non loin de la ligne (1-1). Lagny répliquait par son ailier qui, après un ballon cafouillé, cassait trois plaquages et marquait (2-1).

Après la première pause, Lagny doublait la mise après un ballon généreusement donné par Jérem’ au milieu du terrain (2-2). Lagny revenait alors dans le match, ce qui eut le don de prodigieusement énerver « Léo la révolte », qui remit tout le monde dans le sens de la marche. On revint aux basiques, avec succès. Ahmed proposait quelques belles percussions et marquait même en force. Léo aggravait la marque après une belle séquence près de la ligne. Pierre enquillait également (5-2).

Le dernier tiers-temps était à sens unique, les P’tits Gris empilant 4 essais supplémentaires.
D’abord, Orque s’extrayait d’un regroupement au milieu du terrain et perçait sur 45 mètres avant de se faire rattraper, lamentablement il faut bien le dire, à un mètre de l’en-but. Mais Tibo, qui avait bien suivi, s’emparait de l’ovale et marquait sans grande opposition. On peut donc dire que Tibo marqua grâce à un repris de justesse, contrairement à Bébert et Gourmette qui mangèrent avec un repris de justice…
Par la suite, un bon maul concocté sur les 22 s’écroulait en terre promise après une belle progression, mais las, l’arbitre (Fred), choisit cet instant pour sortir du (gros) bois et refuser un essai qui paraissait pourtant valable à Bruno. Qu’importe, sur la mêlée qui suivit, les 3/4 firent virevolter le cuir, Alex envoya jusqu’à Tic qui passa à Tac qui marqua. Bonnie avait retrouvé son Clyde, Romulus son Rémus, Laurel son Hardy. Tout était bien qui finissait bien pour les Sailor et Lula d’Ozoir…
Djamel y alla également de son petit exploit, passant entre deux défenseurs, dont les bras trop courts échouèrent à ceinturer l’arrière train puissant de la Tchatche pour le plaquer.
Le dernier essai fut l’œuvre d’un humble P’tits Gris anonyme (qu’il se dénonce en commentaire ou qu’il se taise à jamais!), qui paracheva une rencontre dont l’ampleur du score figure mal l’opposition offerte par de vaillants latignaciens.

Tout ça n’était que péripéties et l’on se retrouva ensuite pour un parfait couscous mijoté par Jérôme. Merci à l’arbitre, Fred, pour son impartialité, à Alex, Fabien et Zyké (pour le bar, la tarte aux pommes et les glaçons !). Merci et bravo à Lagny que nous retrouverons en mai, chez eux, pour remettre en jeu le Trophée du String ! Et bon rétablissement à Brubru, qui a laissé une cheville sur le terrain 🙁

3 réflexions au sujet de « P’tits Gris – Blues Brothers Lagny – 6 octobre 2017 »

  • 9 octobre 2017 à 21:37
    Permalink

    Si l’un d’entre vous me fait parvenir une photo pour illustrer l’article, ce sera avec plaisir… (une photo du Trophée ?)

    Répondre
  • 10 octobre 2017 à 13:30
    Permalink

    Essai de pierre qui cherche tjs djamel dans l enbut

    Répondre

Répondre à 42 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *