Oval’Stars – P’tits Gris – 25 novembre 2016

Vendredi 25 novembre, les P’tits gris avaient rendez-vous à 20h à Val d’Europe avec les Oval’stars, pour une rencontre toujours très accrochée. Les bookmakers ozophoriciens ne donnaient pas cher de la peau gluante des gastéropodes, décimés par les blessures, absences et autres exils ronchinois, d’aucuns se réservant probablement pour leur prochain séjour aux antilles… Avec 12 inscrits sur le zyvon la veille du match, les six joueurs présents à 19h45 n’en menaient pas large. Mais le baveux est résilient, et a l’habitude de faire les fonds de tiroir. Et cahin-caha, les joueurs arrivaient au compte goutte. En face, bien plus disciplinés que les bouffeurs de laitue, les Oval’stars rentraient religieusement au vestiaire à 20h pétantes, visiblement motivés comme jamais et bien décidés à s’imposer sur le chouette terrain qui accueillait la partie. L’esprit de corps des locaux et quelques gabarits impressionnant laissaient craindre le pire pour les visiteurs, qui n’en menaient pas très large au coup d’envoi…

De bric et de broc, la composition d’équipe était inhabituelle : Bébert en 3eme ligne, Marco en 2eme, et pas moins de 8 joueurs dont c’était la première année de rugby ou même première année de rugby tout court.
Et pourtant…
Le coup d’envoi permettait aux Ptits Gris de s’installer dans le camp de Val d’Europe et d’imposer d’entrée quelques belles séquences. Un premier essai P’tits Gris était inscrit rapidement. Mais la réplique des joueurs de Val d’Europe était quasi instantanée. Les locaux, très efficaces au déblayage dans les rucks, entraient facilement dans les 22 mètres des P’tits Gris, et profitaient d’une errance défensive de la ligne de trois-quart pour plonger dans l’en-but. Cette égalisation rapide qui laissaient présager d’une rencontre accrochée ne cassaient pourtant pas le moral des escargots qui repartaient à l’assaut de la ligne adverse.
La suite du match fut très enlevée, beaucoup de jeu aux quatre coins du terrain. Les combinaisons dynamiques et les prises d’intervalles permirent d’ajouter 3 essais avant la première pause.
4 à 1 aux citrons, certes, mais les P’tits Gris sentaient qu’il ne fallait pas se relâcher. Et la pause très studieuse portait ses fruits, la reprise était du même acabit. Un jeu simple mais structuré, de l’engagement, des renversements au moment opportun, un jeu au pied de dégagement efficace, des joueurs attentifs en défense… et des Ptits Gris qui s’envolent au score.
La deuxième pause n’y changea rien. Certes, Salem confia le sifflet à Vince (qui livra une prestation « arbitristique » pleine d’humanisme), mais il en profita pour marquer un essai au bout de quelques secondes de jeu seulement. Quelques essais plus tard, les joueurs se congratulaient pour cette partie rondement menée. Le vestiaire était euphorique, Chouchou se laissait aller, Bébert profitait pleinement du moment.

Pas de trophée ce soir là, toute une équipe à l’unisson, c’est le point le plus important. Que des bons points à distribuer ce soir là. La conquête en touche fut assurée, l’équipe fut concernée, réaliste et disciplinée de bout en bout. Les petits nouveaux s’intègrent doucement et sûrement, tâtent (un peu) du ballon et (beaucoup) de l’esprit P’tits Gris. Même la chance était de notre côté ce soir-là, il faut bien le dire aussi. Seul bémol de la soirée, la blessure de Christian, touché aux pecs malheureusement…

Quelques images, resteront en tête pour les spectateurs (merci Quick et Néné !) qui comptèrent pas moins de 14 essais P’tit Gris:
– Léo qui s’enfonce dans la défense après des feintes de croisé,
– Marco lancé après une belle touche à 5 qui envoie son ouvreur lancé entre les perches,
– Marco encore lui, qui part derrière une mêlée pour aplatir en coin le bras tendu en résistant au placage qui le propulse en touche,
– Pierre (auteur de 3 essais au centre), qui capte sa première balle en touche, bien soulevé par Cédric et Jérémy,
– Djamel (un doublé ce soir), qui ramasse avec opportunisme un ballon traînant près de la touche pour faire parler sa pointe de vitesse et aggraver le score,
– Salem au relais qui fait parler sa pointe de vitesse pour marquer le premier essai de la 3eme période
– Bébert, impeccable en 3eme ligne de devoir, qui transperce pour marquer,
– Valentin, qui avait trouvé des chaussures et un short dans le vestiaire qui fait parler sa pointe de vitesse pour marquer son premier essai Ptits Gris
– Vérone, tout en retenue, qui marque un essai il me semble.
– Chouchou, plein de sang-froid, qui retient deux excités qui se chamaillent à la fin… (lol)
– etc…

En face les Oval’stars ne baissèrent jamais les bras ni ne fermèrent le jeu, et opportunistes, ils furent récompensés par 3 essais, un dans chaque tiers-temps.

Bravo aux 3 arbitres, merci aux Oval’stars pour leur accueil très sympa, l’ambiance du match était très agréable, l’accueil qui suivait le match ne l’étant pas moins!

L’équipe de ces P’tits Gris historique :
jérémy, christophe, matthieu, cédric, anthony, stéphane, christian, valentin, véronne, 42, léo, bébert, xav, jean-phi, salem, timal, pierre, la tchatche, chouchou, nico, vince, le chove

(n’hésitez pas à m’indiquer les erreurs, fautes et oublis qui auraient pu se glisser dans ce compte-rendu)

 

3 réflexions au sujet de « Oval’Stars – P’tits Gris – 25 novembre 2016 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *