match contre RCPB le 10 octobre 2014

Premier match à l’extérieur cette saison et près de « à gastéropodes au rdv. Il faut dire que la pluie était au rdv pour cette fin de soirée chaude et humide. ce la laissait présager quelques bonnes glissades et surtout un nombres innombrables d’en avant, qui seraient à coup sûr, récompensés plus tard par la brique d’Or…


A noter tout de même qu’à l’époque où nous vivons et au vu du nombres de moyens de communication et de localisation disponibles pour n’importe quel quidam, certains ont trouvé le moyen d’arriver les premiers au centre sportif Didier Pironi de ……Limeil Brévannes…. et d’autres se sont changés, SEUL, dans les vestiaires non éclairés de…..Ozoir…!!! Bref, quand le berger que je suis a enfin pu récupérer le troupeau de mouton égarés, nous avons enfin pu pénétrer dans les vestiaires.
Célébration et vénération des nouvelles chaussures électriques de l’ami Alexi, pas de doute, il va mettre le feu à la pelouse avec les shoes de Messi…


En route pour l’échauffement sous la houlette de l’inoxydable Bébert. les courses, les assouplissements, les sauts de Cabri, le gainage, les pompes,…bref tout ce qu’il faut pour réveiller les vieux corps qui continuent tant bien que mal à nous transporter…. Le coach est heureux de voir que Bébert a bien échangé sa vareuse avec la sienne…tu m’étonnes, celle de Bebebrt c’est une L, pourrie déchirée et degueulasse et celle du coach c’est du XL, propre, repassée et Nickel…..il aurait tord de s’en priver.
2éme acte sur les fringues avec l’arrivée de la Bidouche, (ndlr, le mec qui est seul à Ozoir dans les vestiaires…), qui interpelle aussi l’ami Bebert pour récupérer son maillot que l’infâme sournois lui avait subtilisé au dernier match….Bébert un FETICHISTE, non je n’y crois pas !!!


Bon on va y aller. Le coach prend le sifflet et en face, il nous demande de prêter des 3/4 car il manque de monde…HAKA traditionnel avec un RCPB qui s’approche avec une tête de méchants…!!!! Yes enfin des guerriers !
Début du match équilibré avec comme prévu des en avants à la pelle, mais sous les coups de butoirs des avants puis des 3/4, nous terminons cette 1ére mi temps à 2 à 0. Il faut quand même dénoncer l’égoïsme de La Tchatche qui, se croyant investi d’un pouvoir surnaturel à l’aile, s’imaginait passer au travers d’une forêt de défenseurs bleus et blancs, tout en oubliant de faire la passe à notre ailier de choc, j’ai nommé ZYKE, qui aurait, sans nul doute, aplati en terre promise tel un capitaine échouant son navire sur une plage de sable fin….
Mi temps et discours rassurant du coach


on repart avec une nouvel équipe et sur la 1ére action, les avants enfoncent le pack bleu et libère une magnifique aile pour la ligne d’attaque. L’essai leur est offert, la balle arrive sur l’aile, Zyke, encore lui, délivre une magnifique passe intérieur à SALEM qui fait un en avant d’anthologie….tout en maudissant le passeur !!!!!  Timal nous a fait un grand match en tant que …..Pilier, bravo à lui, mais notons encore la fourberie de La Tchatche qui est passé chez les bleus en tant que ….Pilier lui aussi. Il faut aussi souligner l’arrivée en 9 de Sylvain 42 qui a bien fait chier tout les avants….!  deux nouveaux essais seront encore marqués.


le 3éme tiers temps a été plus équilibré au vu des renforts orange dans les rangs de Villecresnes et les bleus plantent deux banderilles dans la terre promise Orange et Blanche… Il faut dire que certains on parlait d’action de génie ou d’action du siècle, d’autres ont dit avoir vu un éclair dans la nuit, d’autres encore décrivent un cheval sauvage lancé à l’allure d’un TGV que rien ne pouvait arrêter, en tout cas ni Finger, ni ZYKE, n’ont pu enrayer cette course folle vers la gloire et la reconnaissance éternelle… ces deux derniers ont d’ailleurs témoignés à la fin du match auprès des centaines de journalistes présents ce soir :
Zyke : « j’ai tenté de faire barrage avec mon corps, mais cette chose était  doté d’une puissance phénoménale. je me suis penché pour le plaquer, ma tête a surement heurté une partie du corps que je qualifierai de marbre ou de métal et j’ai senti mon corps tombait au sol, comme vaincu par la bête ».
Finger ;  » je n’ai pas vu grand chose mais j’ai senti comme un coup de vent qui m’a propulsé à plus de 10 mètres. je me suis relevé et j’ai éternué car j’avais pris froid……..  Les ptits gris étant très vexés par cet affront passeront trois fois la ligne d’essai et le match se termina par 7 à 2.

Retour dans les vestiaires où le coach nous a fait une belle démonstration de Spiderman dans son nouvel habit… et 3éme acte pour les fringues ou notre NONO a intercepté Bébert entrain de se barrer avec son jean sur le cul… Ni vu ni connu je t’embrouille, sacré Bébert.  Direction le club Housse pour quelques tournées et remise des,..heu du trophée de la bique d’OR. plusieurs nominés : Salem, Djamel, Philou, Bébert et Noeil…. mais devant la liesse populaire et l’engouement du public, c’est PHILOU qui s’y colle…faut dire qu’il en a fait une bonne pelletée ! La soirée s’est terminée tard pour certains à ce que nous avons pu entendre ça et là…

un grand merci à Alex et Vérone qui sont venus nous soutenir et une pensée pour nos blessés Richard et Romuald, on pense à vous les gars et on vous dédicace cette victoire et on n’oublie pas notre super President Nini qui vole dans le ciel !!!

La Bise à toutes et à tous

Gourmette.

 

4 réflexions au sujet de « match contre RCPB le 10 octobre 2014 »

  • 12 octobre 2014 à 14:57
    Permalink

    Trés beau commentaire …. tu as juste oublié de leurs demander de changer les ampoules pour le terrain. Je pense que nous aurions fait au moins 80% d’en avant en moins (le reste étant pour moi).

    Répondre
  • 13 octobre 2014 à 10:07
    Permalink

    Merci à tous pour la brique, 2 ans de travail acharné pour faire l’unanimité. Jusqu’au dernier moment j’ai cru qu’elle allait m’échapper mais avec un en avant d’au moins 3 mètres, j’étais bien dans la course.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *