Match contre les Templiers Briards

Salut à tous,

Avec un léger retard certes mais je vous livre le résumé de notre match contre nos adversaires d’un soir et néanmoins amis des templiers Briards.  le chambrage avait quelque peu commencé durant la semaine et les texto avaient fusés en laissant entendre ou comprendre que pour certains la soirée serait plutôt chaude voir « animé ». Quelle ne fût pas notre déception que ces mêmes personnes et d’autres se soient échappées de la joute guerrière au moment de rentrer dans l’arène. Ils se reconnaitront aisément….

c’est une bien belle équipe des templiers qui se présente à l’échauffement avec plus de 20 bonhommes prés à en découdre. on peut lire sur leurs visages meurtris (par les défaites successives concédés contre nous), qu’ils n’ont pas traversé la contrée d’en face pour venir prendre une leçon de Maco-poterie (la boue était abondante et riche), de tricot ou voir de cours de bonnes manières (faudrait pas jeter l’argent de la cagnotte du bar par les fenêtres). En tout cas, pour en avoir discuté avec eux, ils ont tout misé sur ce match et compte bien revenir avec le scalp des p’tits gris attaché à leurs ceintures….. les entrainements pour en arriver là ont été terribles aux dires d’un Geger des grands jours…!!!

Un Haka mener de tambour battant et des Templiers prêts à en découdre avant le coup d’envoi en imitant l’EDF en finale de la CDM 2011. Quoi, ces gueux d’en face nous défient du regard et osent franchir la ligne blanche pour venir souiller notre terre. Cet acte de rébellion ne restera pas impuni et nous, Fiers Gallinacés, ferons payer un lourd tribu à cette bande de manche à couilles irrespectueux  et inconscients de leurs gestes de provocation…..!

Un premier tiers temps qui démarre avec la pluie, les ballons glissants, les en-avants, les regroupements dans la boue mais toujours avec le respect et l’envie de ne pas abîmer le terrain et le marquage des lignes blanches (une parole donnée et une parole sacrée pour les p’tits gris). tout le monde se jette dans la bataille et nous dominons, comme à l’habitude, mais sans marquer pour autant. pas moins de trois essais seront refusés par l’arbitre, Mr Boisprofonde, qui trouvait toujours le moyen de « sortir du bois » au dernier moment pour siffler quelque chose….on fini donc à 0-0.

Changement complet de la Dream Team par le coach et c’est reparti pour un 2éme acte qui voit la doublette Waza-Brubru prendre les commandes du spectacle de « faites ce que je dit mais surtout ne faites pas ce que je fais parce que sinon ça va chier ». Ce charmant couple opère depuis de nombreuses années sur les terrains de la « Rugbicie Régionale » car le 1er nommé n’est autre que le mentor du second depuis qu’ils ont  œuvré sous les couleurs de Vitry (waouh c’est THE référence). Inutile de vous décrire le festival de passe en avant, de croisées et décroisées, voir détricotées et enfilées à l’endroit et à l’envers, que ce sympathique duo nous a gratifié durant la soirée….. Nous finissons tout de même à 2-0 !

on repart pour le dernier acte avec la ferme intention de remplir les valises de nos amis afin qu’ils gardent un bon souvenir de leurs voyage pédagogique. ET Pan, ce filou de Geger joue rapidement une pénalité à 5m de la ligne et il récupère la gonfle derrière le regroupement pour aller s’avachir dans l’en but , tel un éléphant de mer se pose sur la banquise quand il sort de l’eau… Nous avons bien fait de le laisser marqué car il est heureux et on est toutes et tous certains de boire l’apéro gratis (les templiers nous ont demandé de le laisser marqué car il paie la tournée générale à chaque essai…). Passsé ce moment de faiblesse, nous lançons les troupes à l’assaut des lignes adverses et nous passons la ligne à 4 reprise de fort belle manière.  A noter tout de même que, lors d’un choc assez violent, un templier reste au sol, victime d’un léger KO, j’ai entendu la phrase suivante de la part d’un de ces coéquipiers que je n’ai malheureusement pu identifié :  » Putain,avec ce qu’il a bu aujourd’hui,….il va nous faire un comas ETYMOLOGIQUE ce con…. ». Bon ben là, on atteint les sommets, merci pour ce petit moment de plaisir.

Fin de match, embrassades, remerciements et compliments pleuvent de partout et nous nous donnons rdv au bar pour le verre de l’amitié et remises des trophées. C’est sans surprise que Brubru repart avec la brique d’Or pour son chef d’œuvre en équipe réserve et avec les p’tits gris, Fred se voit adjugé le Bobo d’Or pour une participation furtive (3mn47) et un tarin refait à neuf, Sylvain quand à lui, prend avec un large sourire l’escargot d’Or pour un essai tout fait qu’il a raté et je crois aussi pour la chirurgie esthétique sur le blair de Fred.  Enfin, le nouveau trophée des Gants d’Or est remis, à l’unanimité générale et sous les applaudissements nourris du public présent en masse ce soir là dans la salle, à…….Coach Waza pour le formidable spectacle qu’il a fourni tout au long de cette mémorable soirée.

Direction le bar pour fêter ça et ensuite à table pour un excellent couscous maison (merci Salem). la soirée ne pouvait pas se terminer sans un petit digestif au coin du bar (Rhum arrangé) et bien entendu arrivent à point nommé, les histoires maintes et maintes fois racontées, déformées voir amplifiées des faits d’armes de cette belle bandes de copains qui s’est forgée des souvenirs au fil des années , des équipes, des matchs, des bagarres, des victoires, des défaites, des rigolades, des rencontres…..que du bonheur à l’état pur quoi !  Une pensée pour nos amis Bernard et Bruno qui aurait aimé ce genre de soirée…RIP !    Merci encore à notre équipe « frère » des Templiers Briards pour votre amitié et votre joie de vivre.

A bientôt pour de prochaines aventures.

Gourmette

 

 

Calendrier de match jusqu’au 31 décembre 2014

Bonjour à tous,

Je vous rappelle les dates des futurs matchs que nous aurons à disputer avant notre soirée du 12 décembre 2014 à Ozoir.

Le 14 Novembre :  P’tits Gris / Templiers Briards

Le 28 Novembre : P’tits Gris / Chelles

Le 05 Décembre : Lagny / P’tits Gris.

Les RDV ont toujours lieu à 20H pour un début de match à 21H00 max.

Merci de nous dire qui sera présent et surtout qui reste manger après le match SVP !!! (Sondage Philou ou réponse vendredi avant le match).

Gourmette.

 

 

Soirée des p’tits Gris

Mise à jour du 3/11/14

Salut à toutes et à tous,

Comme vous le savez, nous organisons comme chaque année la soirée des P’tits Gris qui aura donc lieu le vendredi 12 décembre à Ozoir à partir de 20h.

Le prix :  30€ par personne (tout compris sauf le champagne)

Affiche 2014

Le thème (facultatif) : « Le rose dans tous ses états ». Du haut en bas ou juste un accessoire, venez en rose ! Rose bonbon, Rose paillette ou Rose Girly, du moment que c’est rose !!

L’endroit : Grande Salle Beaudelet, 10 avenue Henri Beaudelet, 77330 Ozoir la Ferrière

https://www.google.fr/maps/place/10+Avenue+Henri+Beaudelet,+77330+Ozoir-la-Ferri%C3%A8re/@48.7670361,2.6899968,17z/data=!3m1!4b1!4m2!3m1!1s0x47e6069deacb2547:0x952048e6f1d20e46?hl=fr

Afin de préparer au mieux les festivités, nous avons besoin de connaitre au plus vite qui souhaite venir et à combien car nous sommes limités en nombre de place.

Philou va lancer un sondage, mais vous pouvez aussi faire un retour sur le site. Attention, nous ferons payer à l’inscription afin de ne pas avoir de mauvaises surprises…

A bientôt. Gourmette

ENTRAINEMENT D’HALOWEEEEEN

Salut à tous,

il y aura bien entrainement pour ceux qui le souhaitent le vendredi 31 octobre 2014 à 20H00. Par contre, les séniors organisent une soirée au club housse. le repas est à 10 euros (un apéro + raclette + dessert).

le bar sera ouvert et l’ami Sousouze sera ravi d’encaisser vos euros pour remplir la caisse.

merci de bien vouloir faire passer le mot à tous les p’tits gris et surtout, pensez à réserver, ce sera plus simple pour l’organisation !

Gourmette

 

 

match contre RCPB le 10 octobre 2014

Premier match à l’extérieur cette saison et près de « à gastéropodes au rdv. Il faut dire que la pluie était au rdv pour cette fin de soirée chaude et humide. ce la laissait présager quelques bonnes glissades et surtout un nombres innombrables d’en avant, qui seraient à coup sûr, récompensés plus tard par la brique d’Or…


A noter tout de même qu’à l’époque où nous vivons et au vu du nombres de moyens de communication et de localisation disponibles pour n’importe quel quidam, certains ont trouvé le moyen d’arriver les premiers au centre sportif Didier Pironi de ……Limeil Brévannes…. et d’autres se sont changés, SEUL, dans les vestiaires non éclairés de…..Ozoir…!!! Bref, quand le berger que je suis a enfin pu récupérer le troupeau de mouton égarés, nous avons enfin pu pénétrer dans les vestiaires.
Célébration et vénération des nouvelles chaussures électriques de l’ami Alexi, pas de doute, il va mettre le feu à la pelouse avec les shoes de Messi…


En route pour l’échauffement sous la houlette de l’inoxydable Bébert. les courses, les assouplissements, les sauts de Cabri, le gainage, les pompes,…bref tout ce qu’il faut pour réveiller les vieux corps qui continuent tant bien que mal à nous transporter…. Le coach est heureux de voir que Bébert a bien échangé sa vareuse avec la sienne…tu m’étonnes, celle de Bebebrt c’est une L, pourrie déchirée et degueulasse et celle du coach c’est du XL, propre, repassée et Nickel…..il aurait tord de s’en priver.
2éme acte sur les fringues avec l’arrivée de la Bidouche, (ndlr, le mec qui est seul à Ozoir dans les vestiaires…), qui interpelle aussi l’ami Bebert pour récupérer son maillot que l’infâme sournois lui avait subtilisé au dernier match….Bébert un FETICHISTE, non je n’y crois pas !!!


Bon on va y aller. Le coach prend le sifflet et en face, il nous demande de prêter des 3/4 car il manque de monde…HAKA traditionnel avec un RCPB qui s’approche avec une tête de méchants…!!!! Yes enfin des guerriers !
Début du match équilibré avec comme prévu des en avants à la pelle, mais sous les coups de butoirs des avants puis des 3/4, nous terminons cette 1ére mi temps à 2 à 0. Il faut quand même dénoncer l’égoïsme de La Tchatche qui, se croyant investi d’un pouvoir surnaturel à l’aile, s’imaginait passer au travers d’une forêt de défenseurs bleus et blancs, tout en oubliant de faire la passe à notre ailier de choc, j’ai nommé ZYKE, qui aurait, sans nul doute, aplati en terre promise tel un capitaine échouant son navire sur une plage de sable fin….
Mi temps et discours rassurant du coach


on repart avec une nouvel équipe et sur la 1ére action, les avants enfoncent le pack bleu et libère une magnifique aile pour la ligne d’attaque. L’essai leur est offert, la balle arrive sur l’aile, Zyke, encore lui, délivre une magnifique passe intérieur à SALEM qui fait un en avant d’anthologie….tout en maudissant le passeur !!!!!  Timal nous a fait un grand match en tant que …..Pilier, bravo à lui, mais notons encore la fourberie de La Tchatche qui est passé chez les bleus en tant que ….Pilier lui aussi. Il faut aussi souligner l’arrivée en 9 de Sylvain 42 qui a bien fait chier tout les avants….!  deux nouveaux essais seront encore marqués.


le 3éme tiers temps a été plus équilibré au vu des renforts orange dans les rangs de Villecresnes et les bleus plantent deux banderilles dans la terre promise Orange et Blanche… Il faut dire que certains on parlait d’action de génie ou d’action du siècle, d’autres ont dit avoir vu un éclair dans la nuit, d’autres encore décrivent un cheval sauvage lancé à l’allure d’un TGV que rien ne pouvait arrêter, en tout cas ni Finger, ni ZYKE, n’ont pu enrayer cette course folle vers la gloire et la reconnaissance éternelle… ces deux derniers ont d’ailleurs témoignés à la fin du match auprès des centaines de journalistes présents ce soir :
Zyke : « j’ai tenté de faire barrage avec mon corps, mais cette chose était  doté d’une puissance phénoménale. je me suis penché pour le plaquer, ma tête a surement heurté une partie du corps que je qualifierai de marbre ou de métal et j’ai senti mon corps tombait au sol, comme vaincu par la bête ».
Finger ;  » je n’ai pas vu grand chose mais j’ai senti comme un coup de vent qui m’a propulsé à plus de 10 mètres. je me suis relevé et j’ai éternué car j’avais pris froid……..  Les ptits gris étant très vexés par cet affront passeront trois fois la ligne d’essai et le match se termina par 7 à 2.

Retour dans les vestiaires où le coach nous a fait une belle démonstration de Spiderman dans son nouvel habit… et 3éme acte pour les fringues ou notre NONO a intercepté Bébert entrain de se barrer avec son jean sur le cul… Ni vu ni connu je t’embrouille, sacré Bébert.  Direction le club Housse pour quelques tournées et remise des,..heu du trophée de la bique d’OR. plusieurs nominés : Salem, Djamel, Philou, Bébert et Noeil…. mais devant la liesse populaire et l’engouement du public, c’est PHILOU qui s’y colle…faut dire qu’il en a fait une bonne pelletée ! La soirée s’est terminée tard pour certains à ce que nous avons pu entendre ça et là…

un grand merci à Alex et Vérone qui sont venus nous soutenir et une pensée pour nos blessés Richard et Romuald, on pense à vous les gars et on vous dédicace cette victoire et on n’oublie pas notre super President Nini qui vole dans le ciel !!!

La Bise à toutes et à tous

Gourmette.

 

match contre champs sur marne

encore une très belle soirée qui s’est déroulée vendredi dernier sous la chaleur d’un été indien avec en prime des moustiques de taille XXL….un petit peu comme certains p’tits gris qui se sont laissés aller durant l’été. Bref, pas moins de 40 bonhommes orange et bleu prêts à en découdre sur le terrain face à 19 valeureux hommes en bleus. ça rigole et ça chambre sec car nous nous sentons en pleine confiance et ceux d’en face vont prendre cher….. Echauffement mené à la baguette et de main de maître  sous la houlette de Bébert.

Appel des capitaines par Mr l’arbitre, que nous remercions au passage d’avoir officié au sifflet, afin de rappeler les règles de base à respecter scrupuleusement :  pas d’insultes, pas de plongeon dans les rucks, pas de morsures, pas de coups bas, pas de placage par derrière, on ne tire pas les cheveux et surtout….on respecte les décisions de l’arbitre même si parfois on pense qu’on connait mieux les règles que lui !!!

Tout le monde au milieu du terrain et lancement du 1er HAKA de la saison qui s’est parfaitement déroulé. Coup d’envoi et de suite ça cavale aux 4 coins du terrain. ça ouvre à tout va et les avants se donnent sans compter dans chaque regroupements mais très rapidement les retards dans les regroupements et les soutiens se font sentir….nous subissons le dynamisme et l’envie des petits bleus. Cela n’empêche pas de virer à 1 essai partout à la pause grâce à un essai en force de la part des avants entre les perches.

petit coup de gueule du coach et changement de l’équipe à 90%, rien n’y fait et malgré une défense de fer et des placages de folie, ceux d’en face prenne de plus en plus le dessus dans les regroupements avec parfois des engagements très très limite. l’ami Salem suivi de Sylvain rappellent, avec une certaine poésie imagée dans le langage pour l’un et une démonstration de force basque pour l’autre, qu’il ne va pas falloir que ça continue toute la soirée sur le même tempo.  Champs profite de ce moment d’égarement pour planter un nouvel essai 2 à 1

Gros Gros remontage de bretelles à la 2éme pause et piqure de rappel sur les fondamentaux répétés et rabâchés durant les entrainements. ça porte ses fruits et on revient à 2 partout. La fatigue, la chaleur, ou l’odeur des grillades de l’ami H font que le rythme baisse au fur et à mesure que la fin match approche. une dernière action des bleus, une récupération et une passe mal assurée font que nous prenons le 3éme et dernier essai de la partie.

fin de match, débriefe du coach et direction la douche puis le bar pour une 3éme mi temps bien arrosée pour certains p’tits gris. Merci à Alex, Michel et H pour l’organisation logistique.

distribution des trophées avec Sébastien pour le Bobo d’or (qui a disparu depuis la semaine dernière), Branda pour l’escargot d’OR et kARIM pour la brique d’OR. Ils ont remporté à l’unanimités les suffrages d’un public acquis à leur cause.

Rappel : le coach a décidé que nous aurions entrainement « léger » le vendredi 26 septembre et nous avons rdv le dimanche 28 à 9h00 sur le terrain de Lagny pour le tournoi. l’année dernière nous avions gagné ce tournoi pour fêter le départ de notre copains Schrek, cette année je vous propose de ramener la coupe pour l’ami Crashtest !

Gourmette.

entrainements 12/09/2014

belle soirée avec 37 p’tits gris sur le terrain prêts pour l’échauffement et lin de la remise en condition en vue d’affronter Champs sur Marne la semaine prochaine.

atelier gainage, pompes et placages ont permis d’échauffer épaules, cheville, poignets, cuissots et jambonneaux…. les sourires du début de soirée ont laissé place à la transpiration et aux grimaces au fur et à mesure des ateliers, mais cela valait le coup car nous allions enfin pouvoir vraiment bosser : les gros d’un coté pour les touches et mêlées, les minus de l’autre pour le tricot et le point de croix…

Allez hop, on fil dans le coin le plus sombre du stade et on se fait ça à l’ancienne avec tir à balle réelles… ça pique, mais c’est trop bon ! ça a ferrailler dur dans les regroupements mais c’est toujours ressorti à la fin, que du bon je vous dit.

Fin d’entrainement avec deux équipes face à face, bien décidées à en découdre….à croire qu’il y avait des places à jouer en première la semaine suivante…très intéressant et surtout très prometteur pour la suite car on s’est bien envoyé et sincèrement, pour des « anciens », je pense que certaines équipes de 2éme, voir 1ére série pourraient venir mordre la poussière à la maison…mais ça, c’était une autre vie !!!!!

en tout cas, bravo à toute la bande, bel esprit de camaraderie. j’en profite pour rappeler au passage que nous avons pris l’engagement de filer un coup de paluche au GTO quand l’équipe 1§2  jouent à domicile. Le 21/09, on nous attends très nombreux sur le bord du terrain pour le match de reprise à Tournan, et pour les plus courageux, il y a du taf derrière le bar !

Good Week à tous et affutez les crampons pour vendredi soir contre Champs !

Gourmette.

Calendrier des p’tits Gris 2014/2015

Bonjour à tous,

Certains sont déjà en vacances (pour certains c’est toute l’année…), mais en tout cas, avec Le Secrétaire Général du parti libre des rugbymen, nous avons commencé à vous préparer le calendrier de la future saison. Je précise qu’on ne s’est pas pris en photo, nus dans la SDB ou dans la cuisine, mais tout simplement, nous avons prévu 12 matchs + Tournoi Lagny et Dieppe + Carnaval avec Marcq en Bareuil.

Nous avons essayé de respecter des temps de récupération et surtout des entrainements qui feront plaisir au Coach et à Bébert dit Iznogoud, celui qui veut être le Coach à la place du coach…

Certaines équipes ont déjà répondu à l’appel et nous avons 6 matchs de bloqués. Ce qui fait que pour ceux là, nous n’avons pas le choix dans la date……..!

Bonnes vacances à tous.

n’oubliez pas la reprise de l’entrainement le vendredi 29 AOUT 2014.

Le Secrétaire : Le Snake (Bar)      Le Scribe : Gourmette

Match contre la ligne A

Après quelques jours de récupération après un WE Dieppois mouvementé, les p’tits gris se retrouvent pour un match contre les cheminots de la ligne A. Ces derniers se présentent en pleine forme et reposés au vue des trois derniers jours d’inactivité au sein de la profession  😉 . Ce sont tout de même pas moins de 34 p’tis gris qui se présentent sur la pelouse pour faire face aux conducteurs du RER avec dans leurs certains qui ont connus « les p’tits gris », non pas les escargots ni le tracteur Massey Fergusson, mais le train. Les plus jeunes iront jeter un œil sur Wikipédia pour parfaire leur bagages intellectuels devant la machine à café……! L’ami seb termine de tirer le portrait à quelques retardataires pour que nous terminions enfin le tapissage identitaire de la bande à Bono orange et bleue.

L’échauffement sous la houlette de Bébert prend des allures de cours de récréation à la fin des examens, chacun y va de son commentaire pour relater avec enthousiasme les joutes et beuveries du WE passé ! L’envie de jouer anime tout les esprits, mais le coach a pris la décision avec le Prez et le Capitaine ; tout les « réservistes » débuteront le match, il faut impérativement laissé les « Dieppois » au repos.  Surprise, 4F est de retour d’Italie…déjà…? non les gars, je vous expliquerais après ma nouvelle chanson…..on attend encore !!!

l’arbitre siffle, tout p’tits gris sur la pelouse pour un Haka qui se déroule à la perfection. Début du match en 1ére, pas de gros mouvement de la part des deux camps, ça rentre molo molo dans les regroupements ,mais aucune faute à signaler. Sur la touche, ça chambre pas mal, les sourires sont sur tout les visages et la foule est présente en nombre le long de la rambarde. ça fait plaisir de voir des anciens disserter sur la passe en avant avec les bras en arrière mais avec l’intention de vouloir faire du jeu tout en ayant la tête ailleurs et la bite sur le coté….. Bref tout ça pour dire que finalement on va s’ennuyer car les passes en avant commencent à pleuvoir comme les grêlons de lundi derniers ! La liste seraient trop longue, mais citons quand même : La Tchatche (dit le traitre ou le Fourbe), Fred, Brubru, Bébert, Nono, Zyké,….. En tout cas l’éclair de génie (pour une fois) vient de nos 3/4 et après une percée digne d’une gazelle Impala au milieu d’un troupeau d’éléphants, Brubru passe la frontière de l’en but pour aplatir la gonfle. OUF ! Mi-temps : le petit mot du coach pour réconforter les corps meurtris pas ces enculés de moustiques, on change 80% de l’équipe et c’est reparti pour un tour.

Ca commence très fort car la marée noire bouscule tout sur son passage et il faut l’intervention musclée de nos valeureux 3éme lignes pour endiguer la vague de pétrole sur la mer bleue qui est étrangement calme. Mais rien n’y fait, après une énième attaque, les petits gars du rails tracent tout droit, lancés tel un RER bondé de perdreaux aux heures de pointe. 1 partout. Ca redémarre fort avec un Djamel aux jambes de feu qui oublie de faire la dernière passe à Timal, tiens en 1ére mi-Temps c’était Fred qui était passé aux oubliettes…ça mériterait bien une brique d’Or ça!!!! Allez, il recommence, ah non, cette fois il file d’en l’en-but à la vitesse d’un gars qui ne trouve pas de chiotte disponible quand il a la courante…2 à 1. mi-temps. Nouveau discours du coach, tranquille comme Baptiste dans ses tongs et surtout petit rappel à la bande que « THE Crashtest » le grand mogol Grenoblois joue son dernier match avant le grand départ pour Nantes….ça pique un peu les yeux quand même….séquence émotion !

Après négociations avec l’arbitre, le coup d’envoi est donné et on sent de suite que ça ne va pas être une partie de plaisir. les plaquages et les regroupements sont de plus en plus dur et les moustiques redoublent d’efforts pour piquer et pomper le sang de ses valeureux guerriers qui combattent sur une pelouse d’environ 15cm…. L’avantage revient aux p’tits gris grâce à une combinaison des avants, qui après 4 temps de jeu, lancent des 3/4 très en jambes, vers l’en but. La défense d’en face s’organise pour protéger la terre promise, remarques, les cheminots en connaissent un bout pour saboter le travail des autres….pendant la guerre, ils ont agit pour le bien de la Nation Française en détruisant la machine de guerre allemande et ils continuent 70 ans plus tard en empêchant les gens d’aller bosser ou de marquer…..comme quoi, c’est dans les gênes. Cas cela ne tienne, le p’tits gris est bien plus malin et sournois que les militaires d’antan, et Pim Pam Poum (tirade préférée du coach) badaboum, ça s’écroule derrière la ligne (trop de monde et pas de ralenti, je ne sais pas qui marque), bon ben on va dire que c’est Chouchou (je l’avais oublié la semaine dernière, j’avais promis, c’est fait).

A 3 à 1, on croyait le match plié, c’était sans compter sur la pugnacité de nos adversaires d’un soir. Sur une belle manœuvre des avants noirs qui laissent sur le cul notre 8 de devant, la balle file jusqu’à l’aile pour un cadrage débordement d’école qui voit l’ailier adversaire filer droit dans l’en-but. Quand tout d’un coup, les naseaux fumants et les oreilles chauffées à bloc (ils ont mis trop de charbon dans la chaudiére), il surgit de nul part tel un aigle noir, « THE MACHINE » (Crashtest) lancé à un train d’enfer « MONEY TRAIN » que rien ne peut arrêter, saute sur le pauvre monsieur quelque peut dégarni, avec la vivacité d’une interpellation de la BAC sur les grévistes de Sud Rail ou de la CGT. Le monstre et sa proie s’écroulent sur la ligne  3 à 2….concernant le petit monsieur, RIP, on recherche toujours les morceaux qui manquent.

Et voilà, il est temps, comme convenu l’arbitre annonce encore 1mn de jeu, le coach procède au dernier changement afin de permettre à Sébastien, dit le Grenoblois, la montagne, le tractopelle,… de sortir sous les applaudissements, juste remerciement et reconnaissance d’un gars qui a toujours mouillé le maillot. un formidable copain et ami nous quitte mais il restera toujours dans nos mémoires. L’émotion est forte et les larmes coulent le long de ce visage rocailleux et tendre mais les accolades sont là pour réconforter ce petit corps malingre. MERCI l’ami Crashtest, tu auras toujours ta place parmi nous.

Fin du match, les chants, remerciements et marque d’amitié continuent de pleuvoir sur le pauvre Sébastien qui ne s’attendait pas à des tels déchainements de passion. Une magnifique photo (merci beaucoup à Nicolas d’être passé nous voir) viendra immortaliser ce moment, pour pouvoir dire unjour  :                                                                                                                                       « Moi mon p’tit gars, j’y étais ce jour là. Toi le nabot tu peux pas savoir ce que c’était que de jouer à coté de l’autre grand con. Il était bargeot ce mec, je m’en souviens de ce flic, il confondait les couleurs des maillots et te déboitait la tête comme on ouvre une bouteille de champagne. Il avait des mains on aurait dit des godets de pelleteuses, il ne savait pas bien joué et il avait des tatouages faits par des extra terrestres. Mais avec ce gars là à tes cotés, tu étais sûr que si ça virait au vinaigre, c’était le premier à rajouté de l’huile dans le saladier et il distribuait des salades de phalanges à qui se présentait dans les 3 mètre à la ronde »….

Direction la douche et l’apéro avant la distribution des Trophées. A l’unanimité, et malgré l’entrée en compétition de Djamel, c’est Brubru qui prend la brique d’Or pour un en-avant d’anthologie. Pour ma part, je ramasse pour la énième fois le Bobo d’OR pour une prestation pitoyable à Dieppe et bien entendu le casque d’OR est décerné pour la vie à CRASHTEST pour l’ensemble de son œuvre. Pour mémoire, nous attendons la photo en tenue avec le casque !!!

Allez, direction le buffet et les super méga bonnes grillades, on va s’en mettre plein la panse. Et voilà, encore une page de vie des p’tits gris qui se tourne, en attendant la prochaine.

GOURMETTE.

 

 

 

Voyage en pays Dieppois

Les « vieux » escargots ont bien voyagé en ce WE de D.Day sur la plage de Dieppe pour un magnifique tournoi international de Rugby pour anciens, le retour fût bien moins « easy »…

Quel séjour merveilleux nous avons faits mes cadets. Entre le rugby (pour certains), les baignades (pas pour tout le monde), le soleil qui a cramé une bonne moitié de l’effectif (voir photos du concours) et enfin le bar , où là, la fratrie s’est rassemblé en ordre de combat pour assaillir les tireuses (à bière), tout s’est déroulé comme prévu.

aucunes défaites au 1er tour, que des matchs nul contre Dieppe, Les Australiens et Gif. On ne passe pas à cause du goal-average, mais bon tant pis on a participé ! ah ben non les gars, vous avez quand même trois matchs le lendemain pour la consolante. Chelles gagné 3 à 0 puis match nul (encore) contre les gars de…………. mais perdu à la mort subite, et enfin la finale consolante contre les fous furieux mais néanmoins amis de Marcq en Baroeul et encore perdu à la mort subite. Pas grave, que du bon pour tout le monde, des connaissance super sympa et surtout des matchs costauds en prévision.

Remise des trophées à la fin du tournoi qui a vu les Ours des Carpates remporter le tournoi, mais aussi et surtout, consacrer les p’tits gris comme étant la meilleure équipe du 77 !!! c’est pas rien les copains ! la montée sur le podium s’est transformé en un champ de mines. le bouclier du tournoi a valsé par terre…rip…, la sono  a explosé au moment d’entonner le haka et le sol du barnum a faillit céder sous le poids des éléphants que nous étions. Bref, tout le monde présent se rappellera que nous étions dans la place et que nous avons mis une putain d’ambiance.

Alors sinon, coté extra sportif, il est a noté les points suivants :

ne jamais partir sans crème solaire sinon ça pique fort de vouloir faire le canard sur la plage ou sur les pelouses…hein mon José, …à son pépère !!! d’autres ont inventé la biéroricardowhyskéosophrology. Attention, c’est réservé aux initiés, peu de gens dans le monde de l’ovalie peuvent subir ce traitement et ressortir vivant d’une telle expérience. Pour tout renseignements et prédictions, merci de vous adresser au coach (laissez un message sur le site, Dieu lui transmettra…!!!). Que dire aussi d’un Prez euphorique et gueulards pendant les matchs puis hilare et sautillant durant les soirées??? quand il n’est pas au bar, il est debout sur une chaise ou alors il saute allégrement dans la marée humaine qui l’entraine jusqu’au bout de la nuit…! et ce n’est rien quand on passe à l’homme qui parle au creux de l’aile des oiseaux. ce gars s’est transformé en moitié mime Marceau et chef de gare, doublé d’un Bourvil accoquiné d’un  Luis Rego, pour tout dire, notre Vérone a fait le spectacle à lui tout seul le dimanche soir. il a tenu la scène, non plutôt le crachoir pendant presque 4h non stop, debout sur la chaise en sifflant à tue tête et en brandissant fièrement le signe de « Mister 4F » vers les deux chanteuses du Groupe de musicos qui pensaient qu’il leur jeter symboliquement des bouquets de fleurs….les pauvres, si elles savaient. A ce propos, pendant ce laps de temps, on a faillit perdre Noeil d’une crise de fou rire extrême. on l’a retrouvé dehors avec le Prez entrain d’attendre le top go départ du chef de gare !!!! (je rigole moi-même tout seul en écrivant ces lignes…)

Essayez aussi d’imaginer chers lecteurs, un samedi soir dans un barnum surchauffé, où se retrouve des passionnés de la balle ovale, hommes et femmes mélangés dans un gigantesque Karaoké magnifiquement orchestré par une Bandas Belgiquienne…..je peux vous assurer que le débarquement sur les plages Normandes il y a 70 ans, a fait moins de bruits que les 500 gueulards réunis pour chanter les airs connus comme : les lacs du Connemara, j’ai encore rêvé d’elle, être une femme,….. debout sur les chaises, les tables, a sauté comme des ours en rut, les bouteilles ont valdingué, les assiettes se sont brisées, les chaises ont cédé sous la pression jusqu’au moment où les p’tits gris ont pris la soirée en main et ont décidé de faire de la place pour le « DANCE FLOOR ». un seul mot du Prez et les hommes se sont mis en ordre de bataille pour tailler une brèche dans la bâche et évacuer à l’extérieur les chaises et tables agonisantes de pinard et restant de paëlla. pendant ce temps là, ordre et donné à l’arrière garde de prendre position au bar afin de ravitailler en urgence les troupes restées au front afin de ne pas perdre un pouce de terrain. la percée était réussie, nous avions investi triomphalement la place, la soirée promettait d’être longue et la nuit très courte. Et encore le pire était à venir au moment où le DJ envoi les musique de carnavalleux, nous ne faisons qu’un !!! la foule, compacte, tourne en rond bras dessus dessous, c’est énorme, ca cri, ça gueule, ça saute dans tout les sens….ENORMISSIME !!!

Tant de choses et d’anecdotes pourraient être dites, décrites, racontées, déformées voir même amplifiées, mais ce serait trop long. et comme on dit, ce qui s’est passé à Dieppe, reste à Dieppe !!! Moi en tout cas,  je voulais tous vous remercier ! Vous êtes une belle bande de mecs avec qui ont peu aller au bout du monde sans avoir peu d’être laisser pour compte. je suis fier d’être le capitaine d’un navire de guerre avec des moussaillons prêts au sacrifice. je n’ai pas eu la chance de pouvoir jouer beaucoup à vos cotés, mais quel plaisir j’ai pris sur le bord du terrain, vous étiez beaux à voir. Notre Haka a remporté un vif succès et nous avons démontré à beaucoup de monde que la solidarité et l’amitié ne sont pas prises à la légère dans nos rangs.

Quand nous serons des vrais vieux, nous nous remémorerons ces bons moments passés ensemble et ceux qui vont arriver, et croyez moi sur paroles les copains, les sourires apparaitront sur vos visages et les yeux brilleront,… c’est à ça qu’on reconnait une vraie aventure humaine !

j’arrête là car le boulot m’appelle et je vous donne rdv vendredi.

 

Gourmette, dit la Glacière ou Puzzle…à vous de choisir !!!